N'importe quel kiné vous le dira. Quand on sort à peine d'une méchante lombalgie, faire 4 heures de route en voiture, ce n'est pas idéal. Et quand on est accompagné d'une femme enceinte, encore moins. Mais ce week-end, nous n'avions pas le choix. Avec la place occupée par les cadeaux de Noël destinés à toute la famille, emprunter le rail aurait été mission impossible. Et encore, je ne vous dis pas ce qu'on est censé rapporter ! Ma soeur nous a promis moult équipements typés "premier âge" et autres vêtements dont elle ne se sert plus depuis que ses enfants sont grands. Bref, la Mégane s'imposait de droit. Et puis zut à la fin, c'est précisément pour ces moments-là que nous l'avons acheté, ce break, oui ou non ?

megane

De fait, c'est avec un dos en parfait état de marche que je rédige ce message. La route fut agréable en tous points en cette fin d'après-midi de samedi où, bizarrement, même le périphérique était fluide. Sans doute les parisiens avaient-ils déjà fui ? A la lecture des plaques d'immatriculation, je dirais que oui : ça venait de partout mais rarement de l'Ile de France. Transhumance hivernale en règle. Pas mal de vacanciers en transit mais surtout des gens qui, comme nous, rejoignaient leurs parents respectifs pour passer un réveillon au chaud. "C'est émouvant, non ? m'a soufflé Aurélie. Tout ce monde qui prend la route pour se rapprocher de sa famille"...

Pour moi c'était surtout l'occasion de constater que cette Mégane est vraiment confortable, qu'on ne l'entend pas, qu'elle ne consomme rien. J'ai eu également une pensée pour ma petite MG B qui passera Noël toute seule, au fond de son parking. J'aurais bien aimé l'emmener avec nous pour qu'elle soit de la fête, elle aussi. Mais là encore, tout bon kiné qui se respecte vous le dira...