Si vous voulez réaliser un bel investissement en ce début d'année 2008, un seul conseil : laissez de côté le CAC40 et achetez un parapluie. Voilà un ustensile qui vous assurera une sacrée rentabilité, et sans délai. A raison d'une masse nuageuse quotidienne, le succès est assuré. En revanche la dérouillée que se prennent les places boursières en ce moment est loin d'être anodine, et les petits porteurs (dont je fais partie) peuvent en mesurer les funestes conséquences jour après jour, en voyant leurs maigres économies partir en fumée. Crise des crédits "subprime", récession aux Etats-Unis, inflation en hausse dans la zone euro, pétrole au sommet, dollar en berne... La situation n'en finit plus de se détériorer. Autant dire que pour ceux (dont je fais aussi partie) qui envisageaient d'utiliser leur épargne boursière pour acheter un appartement, ce ne sera pas pour tout de suite. Même en admettant que le pire soit derrière nous, il faudra du temps pour résorber la crise et refaire le terrain perdu... Si tant est qu'on le rattrape un jour.

wall_street

Sale temps dans la rue, tempête sur les marchés : pas facile d'avoir le moral à l'heure où tout le monde vous souhaite une bonne année ! Mais j'essaie de voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide. Fort heureusement, le mauvais sort ne s'acharne pas sur tous les tableaux. Ma santé va bien, même chose pour le Croco et le locataire de son bidon - ce qui n'est pas rien. Nous avons tous les deux du travail, une famille et des amis avec lesquels les relations sont au beau fixe. Nous habitons un bel appartement dont l'aménagement et la déco avancent à grands pas. Et il y a toujours autant de bonnes tables à Tours, à l'image de celle que nous avons essayée hier soir... Rien qui incite à se plaindre, donc. Et encore, je ne vous ai pas dit que demain jeudi, mes collègues et moi mettrons nos talents de pilote à contribution pour une compétition de karting !