Sans doute ne suis-je pas le premier à vous en parler, tant le "buzz" autour de ce site internet a été important cette semaine. Justifié ou non, je ne sais pas. Toujours est-il qu'Akinator est en train de devenir l'un des endroits les plus visités du web...

Techniquement, le principe n'est pas nouveau : en vous posant un certain nombre de questions simples et ciblées, un programme trouve le personnage auquel vous pensez. Pour être crédible, il faut que la base de données soit bien renseignée et que les recoupements soient nombreux. Eh bien il faut croire que les concepteurs du programme y ont passé leurs nuits, car les résultats sont incroyablement bluffants. De l'obscur remplaçant de l'équipe de basket à la mascotte d'un dessin animé des années 70, un nombre impressionnant de personnages (réels ou fictifs et de tous horizons) sont référencés. Et plus vous essayez de piéger Akinator, plus vous êtes édifié par ses capacités !

akinator

Pour ne rien vous cacher, mes collègues et moi avons allègrement débordé sur notre pause déjeuner hier, et tenté - en vain - de trouver la faille de ce génial programme. Groquik, le grand Schtroumpf, Bouba le petit ourson, Bibifoc, Spidercochon... Rien n'y a fait, nous nous sommes cassé les dents à chaque fois. Qu'il soit aisé de recentrer les questions autour des membres de sa famille, de ses amis proches, de son coiffeur, ça peut se concevoir. Mais quand vous songez à Demis Roussos et qu'on vous demande, dès la 4ème question, si votre personnage est grec et souffre d'une surcharge pondérale, là, je m'interroge... Y aurait-il des micros planqués dans mon cerveau ?

Bon, évidemment, Akinator n'est pas infaillible. Parfois, il vous propose Alain Souchon à la place de Maxime Le Forestier, ou Jacques Laffite au lieu de Patrick Tambay. Vous quittez alors le site avec le sourire aux lèvres. Mais surtout la ferme intention d'y revenir... Vous voulez vérifier ? C'est ici.