Il est parfois des surprises, bonnes ou mauvaises, que l'on interprète comme un signe du destin. Un message venu de "quelque part" pour nous signifier qu'on a eu raison ou tort de prendre une décision. Bref, nous inciter à faire comme ci ou comme ça. Et je ne sais pas si vous avez remarqué, mais ces trucs-là arrivent généralement quand on ne les attend pas, mais alors pas du tout...

Je croyais pourtant l'affaire classée depuis cette semaine. Non sans amertume, certes, mais refermée pour de bon. Je m'étais fait à l'idée : la MG n'aurait finalement pas de remplaçante. Des semaines de recherche sur le net, la presse spécialisée, dans les cercles d'amateurs en tous genres. Des semaines à tenter de concilier tous les éléments du cahier des charges. Sécurité, puissance, confort, espace, ligne... le tout dans un budget raisonnable. Bon, j'avais essayé, ça n'existait pas, fin de l'épisode. On n'allait pas non plus en faire un fromage ! Et il y aurait à l'avenir bien des occasions de se faire plaisir, même sans ancienne à bichonner.

Seulement voilà. Hier soir, pendaison de crémaillère chez une cousine du Croco, non loin de Clisson en Loire-Atlantique. 80 personnes dans le jardin, en train de siroter l'apéro local. Je me retrouve avec l'un des convives, lui-même en ménage avec une autre cousine, dont j'apprends qu'il a été carrossier dans une autre vie et qu'il se passionne aussi pour les ancêtres à 4 roues. S'ensuit une joyeuse discussion sur les meilleures opportunités d'achat, les véhicules les plus solides, les bonnes adresses à connaître. Thomas me félicite sur le choix de la Volvo Amazon et compatit lorsque je lui dis que j'y ai renoncé, car en bon état elle est vraiment chère. Ce qui ne m'empêche pas de repartir de la soirée, le coeur léger, remonté comme un coucou suisse et confiant à Aurélie : "On va quand même continuer à la chercher cette Volvo, tant pis s'il faut se serrer un peu la ceinture"...

La nuit est étrange. Nous sommes à l'hôtel. Martin, en panne de repères dans son lit parapluie, nous réveille plusieurs fois. Je me rendors plus ou moins bien à chaque fois, avec des images familières en tête : capots moteur ouverts, voitures alignées sur une pelouse... Eh oui, j'y avais pris goût à ces réunions du dimanche, entre passionnés...

Réveil, douche, petit déjeuner. Nous voilà sur la route de Nantes où nous avons rendez-vous avec des amis pour un brunch. Quelques kilomètres seulement et nous tombons sur... un rassemblement d'anciennes ! Les unes derrière les autres, prêtes à bondir pour ce qui semble être un rallye de club. Une magnifique Jaguar XK ouvre le bal, suivie par des Citroën Traction, plusieurs Peugeot 202, et - coup au coeur - le clône parfait de notre chère MG B ! En un regard, nous nous comprenons : nous sommes en avance, hors de question de laisser passer une occasion pareille d'en prendre plein les yeux pour pas un rond...

PICT0013

Dix minutes suffisent à faire ressurgir toutes nos envies. Non seulement les voitures sont magnifiques, superbement restaurées et entretenues, mais surtout leurs propriétaires ont l'air tellement bien, rassemblés autour du café chaud ! Tellement heureux à l'idée de la balade qu'ils vont faire sous un soleil éclatant, probablement sur la route des vignobles du coin... Non, ce n'est pas possible, je ne peux pas renoncer aussi facilement à tout ça !

Il y aura une suite à la vie MG B. Cette fois, c'est sûr. Merci pour le signe, le message est reçu.