Toutes les bonnes choses ont une fin. Et vous l'aurez constaté, ce blog est passé par là. Deux mois sans un mot, sans une photo... Plus vraiment d'inspiration, plus vraiment d'envie, plus vraiment de plaisir. Or franchement, pour un endroit où on était censé le célébrer, ce plaisir, ça l'aurait fichue mal de faire ça à reculons, en se forçant. Il valait mieux s'arrêter là, non ?

sorry_we_are_closed_b

Pour autant, soyez rassuré, je ne suis pas en dépression. Ni les conditions météo, ni la dégringolade de la Bourse, ni les retards incessants de mon TGV quotidien n'ont eu raison de mon moral. Des plaisirs dans ma vie, il y en a toujours autant qu'avant, peut-être même davantage (vous me l'avez assez entendu dire, depuis que ma famille est composée de l'épouse parfaite et du bébé idéal). Et pour le reste, je ne suis pas en reste. Je veux parler des bonheurs culinaires, culturels, liés aux voyages, aux voitures, au sport (euh, le sport à la télé, hein, faut pas pousser quand même, je ne vais pas non plus vous dire que je me suis mis à faire de l'exercice)... Vous me direz, peut-être que je devrais, finalement, me bouger un peu. Pas assez de résistance à l'effort, ces derniers temps. Faut dire que j'avais présumé de mes forces à la création de ce blog, en imaginant qu'on pouvait tenir en haleine une horde de fans en postant un sujet à la fois passionnant et rigolo tous les jours. Eh bien non. Objectivement, c'est impossible, on finit bien plus tôt que prévu par tourner en rond, quant aux fans, c'est bien normal, ils ne vont pas non plus se connecter 10 fois dans l'heure et commenter chaque article...

Bref, il fallait tourner la page. Vous laisser avant de vous lasser. 96 messages, plus 70 sur La vie MG B, c'est pas si mal en deux ans de bons et loyaux services sur la Toile. En revanche, je ne pouvais pas m'en aller sans vous avoir remerciés, tous et toutes, pour vos visites et vos commentaires. Tout ce que vous avez pu me dire, tant sur l'un que sur l'autre de mes blogs, tous ces noms  inconnus qui sont ensuite devenus familiers, voire amicaux, tous ces échanges que cela a pu générer... tout cela m'a donné la preuve que le net est vraiment un sacré moyen de partager ce qu'on aime.

C'est ce partage que je vous souhaite de continuer à vivre, en continuant de lire, ailleurs, les confidences de gens comme moi. Et qui sait si vous n'y croiserez pas un jour mon pseudo !

Excellentes fêtes de fin d'année. Et à plus tard peut-etre...