09 février 2008

She's so lovely

Le principal avantage d'une grasse matinée, au-delà du plaisir d'être sorti de ses songes par autre chose que le bip-bip d'un réveil, c'est que les 4 tours d'horloge gagnés sur le temps de sommeil habituel vous donnent une bien meilleure forme pour la soirée qui suit. A l'heure du dîner, point de baîllement traitre et d'yeux mi-clos pour étouffer dans l'oeuf vos envies de prolonger un peu ce doux moment. Au contraire, vous vous sentez mû par le besoin irrépressible de "faire quelque chose", selon l'expression consacrée.... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 23:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 février 2008

Attention à la marche

Combien y a-t-il de mauvais films qui, chaque année, explosent le box-office ? Et combien de formidables passent complètement à côté du public ? Dure loi du marketing et de la promo. Prenez "Asterix aux jeux olympiques", par exemple. Plus gros budget du cinéma français depuis l'invention de la caméra, conçu pour avoir une carrière européenne  voire planétaire. La richesse du scénario ou l'effet comique importent peu, du moment que 12 millions de spectateurs se pressent dans les salles et qu'autant de moutons se ruent... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 09:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 janvier 2008

Dis bonjour à la dame

Cela va devenir une habitude. A chaque fois que France 2 retransmet une pièce de théâtre en prime-time, un samedi, je suis devant mon écran. Après "Fugueuses" au début du mois, je suis impatient de découvrir le Feydeau qui est programmé ce soir : "La dame de chez Maxim". Cette fois il ne s'agira pas d'un direct, l'enregistrement a eu lieu à l'automne dernier. Mais peu importe. Francis Perrin a signé la mise en scène de ce grand classique qui, bizarrement, n'est pas joué si souvent sur les scènes françaises. La... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2008

Service public mon amour

N'en déplaise à la ménagère de moins de 50 ans, il me semble de plus en plus évident que nous disposons, en France, de l'une des télévisions les plus qualitatives du monde. Aucune ironie dans mes propos, c'est un constat honnête et sans complaisance que je fais ici. Je ne suis pas un gros consommateur de petit écran, par rapport à une certaine époque de ma vie en tout cas. Mais dans ce que je vois, il y a tout de même suffisamment de choses qui me font dire que j'ai de la chance. Celle d'avoir un service public qui, tout en sacrifiant... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 12:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 décembre 2007

L'enfant de la télé

Je ne vais pas forcément me faire que des amis avec ce message, peut-être même que je vais m'attirer quelques moqueries. Mais peu importe, j'assume. Moi, Michel Drucker, j'aime bien. Oui, je l'aime bien, le dinosaure du service public, le gendre idéal de toutes les grand-mères de France, le meilleur ami des stars internationales. Je l'aime bien, l'immuable lecteur de fiches incapable de dire du mal de quiconque. Et je suis heureux qu'il ait annoncé récemment, assurant la promo de son bouquin, qu'il... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2007

Dutronc et du talent

Si tous les enfants d'artistes célèbres n'ont pas la carrière de leurs glorieux géniteurs, il faut reconnaître que ceux qui y parviennent ne le doivent bien souvent à rien d'autre qu'à leur talent. Nouveau venu sous les feux de la rampe dans la catégorie "fils de", Thomas Dutronc nous démontre à 34 ans, avec son premier album "Comme un manouche sans guitare", qu'il mérite tout le bien que les médias pensent de lui. Interprète mais aussi auteur et compositeur de la plupart des chansons de cet opus, c'était déjà un... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 00:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 décembre 2007

Une soirée "deux en un"

Ce message s'adresse à tous les couples qui, le vendredi venu, se lancent dans le houleux et impitoyable débat du "on fait quoi ce soir". Monsieur veut aller au cinéma, madame préfèrerait un concert. Les arguments fusent, se croisent, se cognent et au final, de verbe haut en bouderie, l'empoignade se solde par de la déception chez l'un et de la culpabilité chez l'autre. Bref, la soirée est rarement réussie. Eh bien, chers indécis du début de week-end, sachez qu'il existe en ce bas monde des associations qui, militant pour la... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 20:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 décembre 2007

Susan, Gaby, Bree et les autres...

"Ce soir, c'est galette complète et Desperate Housewives, ça te va" ? Je ne sais pas pour vous, mais moi, quand le programme est ainsi annoncé, j'ai instantanément la certitude que la soirée sera belle. Aurélie n'a pas son pareil pour me rappeler ses origines limite-bretonnes, et ses crêpes sont encore plus savoureuses lorsque se profile, à la suite, un épisode de notre série préférée. Oui. Vous avez bien lu. Série préférée. Et vous avez raison de faire la moue, sur ce coup-là, on ne joue pas dans l'original. J'ai même... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 20:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
29 novembre 2007

Pour ou contre Claude Lelouch ?

S'il est un cinéaste en France qui ne laisse pas indifférent, c'est bien Claude Lelouch. Voilà quelqu'un dont je n'ai jamais entendu dire, pas plus qu'à propos de ses films d'ailleurs, "il n'est ni bon ni mauvais". Non. On adore Lelouch ou on le déteste. Soit on porte aux nues son imagination bouillonnante, sa façon si particulière de placer sa caméra, la vérité de ses dialogues, soit on est affligé par sa tendance au recyclage et on peste contre sa manie de tourner autour de ses acteurs quand il n'a plus rien à leur faire... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 20:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 novembre 2007

Attention, fragile

Il est rare que nous passions un après-dîner devant la télévision. Et le fait d'avoir 50 chaînes à disposition n'y change pas grand chose. Pour la plupart, les programmes proposés par le Câble sont soit des films déjà vus et revus, soit des concepts destinés à des publics auxquels nous avons du mal à nous associer. Aussi, quand les perspectives se situent entre la saison 4 de "Next" et Leslie Nielsen dans "Y a t-il un flic pour...", la décision est souvent vite prise de laisser l'écran inanimé. Néanmoins, parfois,... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 19:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]