05 janvier 2008

Service public mon amour

N'en déplaise à la ménagère de moins de 50 ans, il me semble de plus en plus évident que nous disposons, en France, de l'une des télévisions les plus qualitatives du monde. Aucune ironie dans mes propos, c'est un constat honnête et sans complaisance que je fais ici. Je ne suis pas un gros consommateur de petit écran, par rapport à une certaine époque de ma vie en tout cas. Mais dans ce que je vois, il y a tout de même suffisamment de choses qui me font dire que j'ai de la chance. Celle d'avoir un service public qui, tout en sacrifiant... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 12:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 janvier 2008

Réveillon sans cotillons

C'est fait, nous sommes en 2008. Le champagne a coulé, les comptes à rebours ont touché leur objectif et nous voici dans une année paire et, si je ne m'abuse, bissextile. Chouette, une journée de plus pour profiter de la vie ! Pour mon Croco, son gros bidon et moi, le passage s'est fait tout en douceur. Sans musique techno, boules à facettes et DJ survolté. Depuis bien longtemps nous ne ressentons plus l'envie de "faire la fête" au sens du dictionnaire. Grande occasion ou pas, nous préférons largement les dîners au coin... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 12:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 décembre 2007

L'enfant de la télé

Je ne vais pas forcément me faire que des amis avec ce message, peut-être même que je vais m'attirer quelques moqueries. Mais peu importe, j'assume. Moi, Michel Drucker, j'aime bien. Oui, je l'aime bien, le dinosaure du service public, le gendre idéal de toutes les grand-mères de France, le meilleur ami des stars internationales. Je l'aime bien, l'immuable lecteur de fiches incapable de dire du mal de quiconque. Et je suis heureux qu'il ait annoncé récemment, assurant la promo de son bouquin, qu'il... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 décembre 2007

A vos marques, prêts, respirez !

Je ne sais pas s'ils sont nombreux, ceux qui ont oublié le plaisir de déguster un petit crème, une bonne bière ou un Perrier-rondelle au comptoir d'un bistro. Encore moins combien sont ceux qui ne l'ont jamais connu. Ils appartiennent à cette catégorie de personnes à qui, depuis toujours, on demande de choisir entre l'enfer et l'abstinence, entre la punition et la privation. Car je ne sais pas si vous avez remarqué, mais on fume dans les cafés. On fume, sans se préoccuper de savoir si ça dérange le voisin. On fume comme on respire.... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 19:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 décembre 2007

Mon beau sapin...

Ah c'est sûr qu'il était beau, celui-là ! Comme d'habitude, vous me direz. Ma mère n'a pas son pareil pour la déco d'un arbre de Noël. Ni pour la déco tout court, d'ailleurs. C'est ainsi que chaque année, de la rampe d'escalier au salon, c'est tout un univers peuplé de figurines, couronnes, guirlandes et animaux de toutes sortes qui s'invitent à la fête, parés de leurs robes rouges, blanches ou dorées. Le repas est évidemment à l'avenant : raffiné mais jamais trop copieux. Les enfants sont couchés, rêvant déjà à ce qu'ils ont... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 13:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 décembre 2007

Ceux qui m'aiment ne prendront pas le train

N'importe quel kiné vous le dira. Quand on sort à peine d'une méchante lombalgie, faire 4 heures de route en voiture, ce n'est pas idéal. Et quand on est accompagné d'une femme enceinte, encore moins. Mais ce week-end, nous n'avions pas le choix. Avec la place occupée par les cadeaux de Noël destinés à toute la famille, emprunter le rail aurait été mission impossible. Et encore, je ne vous dis pas ce qu'on est censé rapporter ! Ma soeur nous a promis moult équipements typés "premier âge" et autres vêtements dont elle ne se... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 10:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

19 décembre 2007

Forget Paris

Il aura fallu six mois pour que je m'en aperçoive. Comme ça, d'un seul coup. En jetant un coup d'oeil par la fenêtre du métro aérien. Place Denfert-Rochereau, l'angle de la rue de la Glacière,  le boulevard Vincent Auriol... Ils défilaient paisiblement, presque blancs sous le froid soleil du jour, avec leurs passants qui passent, leurs grilles autour des arbres et leurs voitures garées en double file un peu partout. C'est là que j'ai eu le flash. Je ne vis plus à Paris. Non, je ne vis plus à Paris. Je n'y suis qu'en... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 20:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 décembre 2007

Heureux qui communique

Allo maman, ici bébé ! Tel semble être le message que nous fait passer, depuis quelque temps, la petite boule qui habite dans le ventre d'Aurélie. Quoi de plus normal, me direz-vous, qu'il se manifeste désormais régulièrement alors qu'elle a bien entamé son sixième mois ? C'est en cas de silence qu'il aurait fallu s'alarmer. Mais la nature est quand même drôlement bien fichue et les choses se font progressivement, par paliers, pour laisser aux uns et aux autres le temps de s'habituer. Ainsi celui qui, au tout, début se contentait de... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 19:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 décembre 2007

Amours, délices et quatorze

Je vais vous livrer un secret. Enfin, un secret qui tend à ne plus en être un, les visiteurs de ce blog étant pour la plupart des amis qui n'ignorent rien de nos petites habitudes. Mais bon, je donne l'info quand même, pour les autres, comme ça tout le monde sera au parfum. Bon, donc voilà. Chez nous, on fête les quatorze. Bah oui, pourquoi pas ? Il y en a qui vont à la messe tous les dimanches, ou qui partent en vacances en août. Nous, notre rituel, c'est les quatorze. Tous les quatorze, tous les mois. Parce que c'est ce jour-là... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 09:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 décembre 2007

Dutronc et du talent

Si tous les enfants d'artistes célèbres n'ont pas la carrière de leurs glorieux géniteurs, il faut reconnaître que ceux qui y parviennent ne le doivent bien souvent à rien d'autre qu'à leur talent. Nouveau venu sous les feux de la rampe dans la catégorie "fils de", Thomas Dutronc nous démontre à 34 ans, avec son premier album "Comme un manouche sans guitare", qu'il mérite tout le bien que les médias pensent de lui. Interprète mais aussi auteur et compositeur de la plupart des chansons de cet opus, c'était déjà un... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 00:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]