29 avril 2008

Frisson d'avril

Les printemps se suivent et ne se ressemblent pas. Mais alors pas du tout. Je ne sais pas ce que ça donne chez vous, mais moi je viens de regarder par la fenêtre et ce n'est pas brillant. De l'eau, du gris et du froid. Comme hier, en pire. Un printemps idéal pour les grenouilles sans doute, mais pas vraiment pour ceux qui - comme moi - ont cru que le printemps était enfin arrivé le week-end dernier. Tu parles Charles ! Retour à la case départ, parapluie, imper et passe. Quand je pense qu'il y a un an tout juste, je me dorais la pilule... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 21:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 avril 2008

De grands moments de solitude

On en a tous connu, des instants où on aurait aimé se faire tout petits, disparaître même, ne fut-ce qu'une milliseconde, juste histoire de boire notre honte en silence. Des moments où on s'est dit que la loi de Murphy (vous savez, celle de l'emmerdement maximum qui fait tomber les tartines de confiture côté confiture) avait été créée pour nous. Des jours où on en aurait presque regretté d'avoir vu le jour. Eh bien pour certains, c'est quotidien. Les lignes qui suivent en apportent la preuve. Et si ça ne vous suffit pas, vous pouvez... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 14:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 avril 2008

Retiens la nuit

Il faut croire que mon fils a du coeur. Qu'il veut protéger la santé de son vieux père à l'approche de la reprise. C'est en effet demain que je reprendrai le chemin du bureau - sans la moindre once de motivation, je le dis publiquement. Et voilà-t-y pas que Martin, qui nous avait habitués à rechigner dès que nous voulions le mettre à l'horizontale pour piquer un somme, nous enchaîne coup sur coup deux nuits parfaites dont une (la dernière) avec un "non-stop" de 6h30 ! Ce chat bébé est décidément bien intentionné.... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 10:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 avril 2008

Séjours heureux

Ceux qui ont des enfants savent de quoi je parle : lorsqu'on connaît une brutale hausse de 50% du nombre d'habitants au foyer, les effets sur l'économie familiale ne sont pas anodins. Pour ne citer que deux exemples, si l'activité "lessive" est en forte progession, le temps de cerveau disponible pour regarder la télé ou un DVD est en chute libre. Mais très franchement, ça ne nous manque pas plus que ça. Et puis nous avions, dès avant la naissance de Martin, fait le nécessaire pour que le sevrage ne soit pas trop dur. Avec... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 09:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 avril 2008

Ça roule pour lui

La fréquentation du blog, toujours exceptionnellement élevée, en dit long sur l'avidité de mes lecteurs. "Bon sang de bon sang, quand se décidera-t-il à nous montrer de nouvelles photos du petit Martin ?" devez-vous fulminer derrière vos écrans. Bon, il va falloir qu'on parle, alors. Et j'attends de vous que vous soyez courageux. Oui, il va falloir être forts. Car des photos de Martin, ici, vous n'en verrez plus. Aurélie vous en parlera chez elle, vous donnera les raisons. Moi, je fais juste une exception, la dernière, en... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 18:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 avril 2008

Des femmes en blanc

Après un moment comme celui que nous venons de vivre, une telle déferlante d'émotion, un si grand concentré de bonheur, il apparaît bien futile de parler du reste. Qu'Amandine cartonne à la Nouvelle Star ou qu'un nouveau restaurant japonais ouvre au coin de la rue, quelle importance ? C'est peut-être passager, mais en ce moment mes coups de coeur ont d'autres destinations. Le personnel médical, par exemple. Comme beaucoup de monde, l'hôpital n'est pas mon lieu de villégiature favorite mais à chaque fois que j'ai eu à y... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 23:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

08 avril 2008

Il s'appelle Martin

Selon l'adage, une bonne photo vaut mieux qu'un long discours... Certes. Laissez-moi tout de même vous parler un peu de lui. Il est venu au monde ce matin, à 11h17 exactement, devant les yeux ébahis (et surtout embués de larmes) de ses parents. La partie ne fut pas aisée mais seul le résultat compte : un bébé en pleine forme, mesurant 51,5 cm et pesant 3,430 kg.  Il s'appelle Martin. Et vous n'imaginez pas comme je suis fier de lui. De sa maman. De moi aussi. Parce qu'aujourd'hui est née une sacrée petite famille...
Posté par Trocadero à 21:13 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
06 avril 2008

Le jour le plus long ?

Naître ou ne pas naître. Telle est la question que s'est posé (ou pas) monsieur bébé ces derniers jours. En tout cas, s'il lui a pris furtivement l'envie de s'éveiller au monde, celle-ci n'a pas pesé bien lourd face à la perspective de rester emmitouflé, bien au chaud, dans son cocon maternel. Vu la météo, c'est vrai qu'on peut le comprendre. Mais c'est un fait : à 41 semaines + 4 jours, "Tanguy-Désiré" comme l'ont affectueusement surnommé certains commentateurs de ce blog, n'est toujours pas là.Ce n'est pourtant pas faute... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 17:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
03 avril 2008

Mademoiselle chante

Amateurs de québécoises "à voix", de guitares saturées et de rythmiques endiablées, si votre appréciation de la musique ne se conjugue qu'avec les décibels, passez votre chemin : ce message n'est pas pour vous. Si vous cherchez en revanche le meilleur accompagnement possible pour rejoindre paisiblement les bras de Morphée après avoir éteint la lumière, alors il y a des chances qu'on s'entende. Notre nouvelle amie s'appelle Berry. Oui, Berry. Comme Chuck, comme Jules, comme Richard, comme Halle... Mais je doute qu'il y... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 20:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 avril 2008

Puisqu'on vous dit que ce n'est pas un poisson...

Si l'objectif de ce blog est de prendre la vie du bon côté,  de l'apprécier en toutes circonstances, je me demande quand même si je n'aurais pas davantage de facilité à m'exprimer sur tout ce qui m'agace. Ceux qui me connaissent bien le savent, râler est parfois mon fonds de commerce préféré. Néanmoins, approche de la paternité oblige, je me sens en devoir de relativiser, plus que de coutume encore, les petits tracas du quotidien. Exemple : le mauvais tour que m'a joué la SNCF ce matin. Arrivé à la gare un peu plus tôt que... [Lire la suite]
Posté par Trocadero à 11:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]